CREATE (:Meetup {name:'Graph DB Meetup', location:'So@t Paris'})

GraphDB Meetup : hello world

Jeudi dernier s’est donc tenu le premier meetup français autour de Neo4J. Merci à So@t pour l’accueil !

Au programme :

tl;dr?

C'était bien :)

Suivez le meetup pour vous tenir au courant des prochains événements : on vous attend de pied ferme !

Une bonne première

Tout d’abord, un chiffre : plus d’une vingtaine de personnes a assisté à ce meetup, sur les 30 inscrits. Pour un premier meetup, c’est un score tout à fait honorable. L’ambiance fut décontractée et les échanges, que ce soit pendant les présentations ou autour d’un verre de vin / bière et d’une part de pizza, n’ont pas manqué.

Le public était autant composé de curieux que d’utilisateurs de Neo4J. Certains ont même fait le déplacement de Belgique ! Bref, ce fut une excellente occasion de rencontrer la communauté naissante et de discuter de ce qui viendrait ensuite.

Les talks

Présentation de Neo Technologies

Cédric Fauvet, co-organisateur avec Lateral Thoughts et initiateur du meetup, a donc inauguré ce dernier par une présentation générale de Neo Technologies, société supportant Neo4J. Basée originellement en Suède ("à trois, dans un garage"), elle s'étend maintenant aux États-Unis, en Allemagne, en France et ailleurs. Cédric est lui-même en charge des développements dans l’Hexagone et a ainsi pu présenter certains cas d’utilisation, tels que celui de Viadeo et son moteur de recommandations temps réel.

Il a également annoncé le partenariat entre la société Lateral Thoughts et Neo Technologies autour de Neo4J.

Neo4J

Stefan Armbruster a ensuite pris le relais, afin de présenter la base de données Neo4J. En quelques mots, Neo4J est une base de données orientée graphe (tout est vertex et edge) transactionnelle et ACID. À la fois disponible en licence open-source ("Community") pour les projets open-source et en version payante, l'écosystème de Neo4J s’enrichit de façon assez spectaculaire : développement du langage de requêtage Cypher, requêtes géospatiales, intégration avec SpringData, bindings avec Grails, Python …​ ne sont qu’autant d'éléments qui tendent à prouver que Neo4J sera encore bien présent dans les années à venir.

Retour sur SpringData/Neo4J

Après une pause pizza/bières/vin appréciable, Olivier Girardot et moi avons conclu la soirée par une présentation certifiée sans slides autour du code de notre toy project DevInLove. L’idée est simple : permettre aux geeks de se regrouper par intérêts. Bien que fonctionnellement limitée, l’application tente de tirer parti des nombreuses features incluses dans SpringData/Neo4J. En l’espace d’une vingtaine de minutes, nous avons pu montrer le mapping par annotations, les repositories et leur magic finders ainsi que les dernières évolutions liées à la version 1.8 (bientôt disponible en version stable) autour du langage Cypher.

Olivier a aussi montré l’utilisation de Gephi via un plugin Neo4J : un outil scientifique de visualisation et de manipulation de graphe. Sachez qu’il existe également NeoClipse, développé spécialement pour Neo4J.

What’s next?

Comme annoncé précédemment, toutes les informations se trouvent ici : http://www.meetup.com/graphdb-france/. Nous souhaitons que ce genre d'événements continue, ne soyez donc pas surpris de voir une autre session débarquer prochainement.

comments powered by Disqus